Skip to main content

Panier

Plus de 60 000 fractures du col du fémur (aussi appelée fracture de la hanche) sont recensées chaque année. Dans 95% des cas, une chute est à l’origine de cette fracture avec des conséquences lourdes, voire mortelles chez les seniors. En outre, les fractures du col du fémur ont un coût important sur les frais hospitaliers, sur les examens médicaux et l’invalidité qu’elle provoque. Ils s’élèvent à plus de 5 milliards pour le système de santé. AirrBelt propose une solution efficace pour limiter l’impact des chutes et prévenir les fractures du col du fémur.

La chute, principale cause de la fracture du col du fémur

Les chiffres sont édifiants. Parmi les plus de 65 ans, 1 personne sur 3 sera amenée à chuter à son domicile au cours de l’année. Ce chiffre augmente considérablement lorsque le patient est âgé de 80 ans ou plus. Suite à cet accident, près de la moitié des personnes hospitalisées auront une fracture de la hanche provoquant une perte brutale de leur autonomie et 25% d’entre eux décèderont dans l’année qui suit la fracture du col du fémur.

La chute aura irrémédiablement des répercussions sur la santé du senior. Elle n’a pas besoin d’être violente pour être dangereuse. Un accident domestique en tombant de sa propre hauteur suffit à engendrer une situation désastreuse. Évidemment, une fragilisation osseuse liée à une ostéoporose augmente la fréquence de ces fractures, notamment chez la femme, davantage sujette à ce type de pathologie.

Les circonstances de chutes chez les seniors

Ces chutes des seniors ont généralement lieu au sein de leur propre domicile lors d’activité quotidienne (marche, toilette, jardinage, activité ménagère ou simplement en se levant d’une chaise). L’accident peut avoir lieu aussi bien dans la salle de bains, l’escalier, le couloir ou le salon. Un simple déséquilibre peut provoquer la chute, tout comme un obstacle sur le sol (tapis, fils…) ou un mauvais éclairage. En outre, un habitat mal adapté peut devenir un véritable danger mortel.

La chute peut également résulter d’un malaise, d’un trouble de l’équilibre ou de la vue ou de chaussures non adaptées. De plus, certains facteurs peuvent aggraver une situation déjà à risque, tels que la faible masse musculaire, la cataracte ou la presbytie, ou encore la prise de médicaments. Dans tous les cas, aucune chute ne laissera le senior indemne.

Les chutes et leurs conséquences

Au-delà de répercussions physiques, une chute chez le senior aura un impact psychologique et social important. À la suite de cet accident, la personne âgée perdra confiance en ses capacités, aura peur d’évoluer seule. Cette anxiété de la deuxième chute, aussi appelée le syndrome post-chute, se manifeste par un repli sur soi-même, une perte évidente d’autonomie, une réduction des activités . Une forme de dépression peut s’installer se traduisant par une grande tristesse, un manque de motivation et un trouble de l’appétit et du sommeil. Sur le plan social, les conséquences sont elles aussi marquées avec une forme de sédentarisation et de diminution des sorties et contacts, ainsi qu’une dépendance vis-à-vis des proches ou aides à domicile.

De graves complications après une chute chez les personnes âgées

Les chutes chez les seniors ont des répercussions lourdes sur leur autonomie. Près de la moitié des personnes ayant chuté sont dans l’impossibilité de retourner vivre à leur domicile. Plus grave encore, la chute est la première cause d’accident mortel chez nos aînés.

Même si elles ne sont pas toujours mortelles, les chutes provoquent de lourdes complications chez le senior déjà fragilisé par le vieillissement. Par ailleurs, le risque de chute est accru lorsque le senior a déjà subi ce type d’accident au cours de l’année.

Prévenir la chute ou amortir le choc devient une nécessité absolue pour vieillir dans de bonnes conditions.

AirrBelt, la ceinture gonflable pour limiter l’impact lors des chutes

De nouvelles technologies sont développées pour détecter les chutes et renforcer la sécurité de la personne âgée. AirrBelt a prouvé son efficacité  en commercialisant une ceinture anti-fracture du col du fémur. Le principe est simple : équipée d’un système électronique de détection de mouvement, la ceinture possède deux airbags latéraux qui se gonflent immédiatement autour de la hanche pour assurer, lors de la chute, une protection optimale du col du fémur. Pratique, légère et confortable, la ceinture s’ajuste sur les hanches et laisse la personne libre de ses mouvements. Elle se porte de jour comme de nuit pour plus d’efficacité. Le dispositif amortit ainsi la puissance de la chute et réduit de façon notable le risque de fracture du col du fémur.

La ceinture est en vente sur le site internet au prix de 817.- CHF ou 760 €, faible investissement au regard de toutes les vies qu’elle pourra sauver.

CHF
EUR
CHF
EUR